CAGE D AMOUR #2


Fil de fer et tiges d'acier (43 X 36 X 36 )

hommage à Karl Blosssfeldt

ELAN


Fil de fer et socle (61 X 12 X 38)

VENDUE

ES#2 2016


fer forgé assemblé et soudé (17 X 45 X 10.5)

Ecriture Spatiale ES#1


fer forgé assemblé et soudé (17 X 26 X 8.5 )




Edith Basseville


Dijon - Sculpture


Ayant longtemps pratiqué le dessin d’observation, son travail a naturellement évolué autour de la perception sensible du monde extérieur. Il apporte une réflexion sur l’instant présent et son intensité poétique.
Edith aborde des thèmes inhérents à la vie comme le mouvement, l’instant, le temps, la dégradation, la présence et l’absence en évoquant notre cheminement à tous, de la naissance à la mort.
Les notions d’immédiateté et de « croquis dans l’espace » sont mises en avant. L’équilibre, la fragilité, l’instabilité s’associent à l’idée de force, de composition, de structure et d’assise.

Les formes qui jaillissent sont essentiellement organiques, inspirées de la nature et du vivant. Cependant, elles peuvent également flirter avec l’architecture et le monde industriel.
Le noir et blanc, ainsi que toutes les nuances de gris, sont exaltés. La couleur, si elle est présente, intervient par petites touches, souvent à peine perceptibles, juste pour dire qu’elle existe.
Edith fait des va-et-vient permanents entre la 2D et la 3D, ne posant pas de limite entre le volume et le dessin, et s’amusant ainsi à explorer leurs interactions.

Elle utilise différents médiums qui sont la sculpture, la sculpture - installation, la photographie plastique et le dessin à l’encre en jouant librement entre abstraction et figuration.
Les matériaux employés pour les volumes sont des matériaux pauvres, empruntés à son environnement direct, avec une prédilection pour le métal et les matériaux ajourés. Ils sont des fils de fer recuit, fils électriques, treillis métalliques, volants de badminton… Ces travaux, parfois suspendus et mobiles, établissent un dialogue avec l’espace environnant. Les ombres projetées deviennent alors une matière propre, exploitable.
Les photographies que je glane en parallèle reflètent des ambiances proches du dessin et révèlent des éléments graphiques. Ceux-ci apparaissent dans des brouillards épais, par temps pluvieux, par jeux d’ombres, ou sur de grands ciels vides.

Expositions

2014 - PARIS Art Elysées - Foire Internationale. Représentée par la GALERIE PHILIPPE SAMUEL

2014 - LE MANS PULS ART